📎 Les Contes d'Aucelaire

Dans la ville médiévale d'Aucelaire, aux portes de Paris, les princesses n'ont pas de couronne et les princes charmants n'ont pas de trône, mais ils ont tous besoin de changement dans leur vie et trouvent refuge dans le salon de thé le plus populaire du centre-ville, où les fées sans baguettes magiques saupoudrent leurs cupcakes et chocolats chauds de magie...
Jo Ann von Haff, romance francophone © www.joannv.com
Athènes, Ginie, Cassandra et Iris, par Miss Holly

Il était une fois, Aucelaire.
Aucelaire se trouve en région parisienne, au bord de la Seine. Au départ forteresse médiévale, la ville s'est développée grâce à son port fluvial, puis avec l'arrivée massive d'immigrants italiens. Chaque quartier aucelois raconte un pan de l'histoire : au nord, le Capitole des ouvriers italiens ; au sud, les Docks rappellent le passé de port...
Aujourd'hui, Aucelaire est une ville riche avec sa forêt, ses jardins et ses parcs, ses quartiers chics et ses cités, ses communautés et ses traditions. Mais Aucelaire cache aussi un secret millénaire dans l'ancien couvent des Sœurs Ouvreuses de la Garde.

Livre 1

🍎🍏🍎

La carte d'Aucelaire d'après Excel :





🍎🍏🍎

 Voir la vidéo
J'adore l'urban fantasy, j'adore cette possibilité d'ancrer un monde imaginaire, avec ses propres mythes et légendes, à notre propre réalité. En plus, je suis angolaise : cette dimension tout juste perceptible existe déjà...

Voir la vidéo
Les Contes d'Aucelaire, et donc Au Sorbier des Oiseleurs, sont un énorme jeu de pistes. Je me suis amusée à parsemer des clins d'œil dans les noms, les prénoms, les rues, les quartiers, des traits de personnalité et même dans les relations entre certains personnages.
Tout relève des contes traditionnels. Mais lesquels ?

Voir la vidéo
On m’a souvent demandé ce que signifie le titre Au Sorbier des Oiseleurs. Dans de nombreux mythes à travers l’Europe, le sorbier des oiseleurs des mauvais esprits, des sorcières et des fées, en gros, toute influence maléfique. On utilise des branches aux portes ou des amulettes avec des bouts de bois ou des fruits secs. Cependant, l’arbre est également perçu comme un arbre sacré pour les fées, leur refuge, et pour les Celtes, il peut protéger ou attirer le surnaturel...

Abonne-toi au Club de Sigmund

Je veux recevoir dans ma boîte à lettres des confidences, des vlogs, des avant-premières, des manuscrits gratuits et autres exclusivités !

* champs requis