MxM Bookmark 2019

AmazoniTunesFnacKoboBookeen


Victor a caché une partie de lui toute sa vie. En instance de divorce, il essaie de reprendre pied entre sa carrière d'architecte-restaurateur qui décolle et sa fille Sarah de cinq ans. Tout change quand il est invité au gala de Noël des Aigall, famille de mécènes, pour la première fois.
Mal à l'aise dans son smoking, mal à l'aise dans le plus bel hôtel particulier place Vendôme, quand il croise le regard bleu de Zacharie d'Aigall, le fils de son hôte, tout son être s'ébranle...




Victor ne sut quoi dire. Il n’était pas plus à l’aise avec le réconfort qu’avec les inconnus. En cherchant ses mots, il leva les yeux et le plus bel homme qu’il eut jamais vu apparut dans son champ de vision : il était grand, élégant, ses cheveux bruns coiffés en arrière dégageaient son visage aux traits ciselés, comme sculptés par un artiste bien inspiré. De loin, ses yeux étaient lumineux. Il serrait quelques mains, faisait quelques bises, échangeait quelques mots avec un sourire charmeur. Il était dans son élément, lui, sans aucun doute.

— Papa disait que vous faisiez revivre l’ancien en gardant son intégrité tout en lui donnant une touche moderne, disait Annelise.

Victor l’entendait à peine. L’Homme – avec un H majuscule – se tourna dans leur direction et leurs regards se croisèrent. S’accrochèrent. Le cœur de Victor manqua un battement. Il termina son champagne d’une traite et essaya de se concentrer sur Annelise, mais il avait perdu le fil de la conversation depuis un moment.

— Comment faire les deux à la fois ? demandait-elle.

Victor eut du mal à rassembler ses pensées alors que cette question lui était posée régulièrement. Il n’eut pas à répondre, cependant, car l’Homme se retrouva à deux pas de lui. De près, ce dernier était éblouissant, ses yeux étaient azurins, ou peut-être cérulés, Victor était incapable de le dire avec précision. Il embrassa Annelise sur la joue avant de mener la main de la jeune femme aux lèvres.

— Je croyais que tu m’avais abandonnée, se plaignit Annelise.
— Jamais je ne t’abandonnerai, répondit l’Homme d’une voix d’animateur de radio, de ces voix qui accompagnent les insomniaques au bout de la nuit.
— Sûrement parce que c’est bientôt l’heure de passer à table et que Maître Corbeau par l’odeur alléché…, remarqua-t-elle.

Il eut un sourire en coin qui remonta ses lèvres joliment ourlées. Victor ne parvenait pas à le quitter des yeux.

— Tu me connais un peu trop bien. Tu ne nous présentes pas ? demanda-t-il en cherchant le regard de Victor.
— Pardon ! s’excusa Annelise. Voici M. Victor Lévy, le talentueux architecte-restaurateur de l’hôtel Laroche. Victor, voici mon illustre frère, Zacharie d’Aigall.

Victor serra sa main et le pouce de Zacharie caressa discrètement sa peau dans un geste peu conventionnel et très peu équivoque. L’architecte haussa un sourcil de surprise.

— Enchanté de faire votre connaissance, dit Zacharie en le relâchant avec lenteur.
— Pareillement, répondit Victor d’une voix légèrement plus rauque que prévu.
— Je ne me suis pas rendu à l’inauguration, je le regrette à présent.

Il y avait une pointe de séduction dans sa voix qui troubla Victor. Venait-il de… ? Non…


Amazon • iTunes • Fnac • Kobo • Bookeen

Décollage imminent pour les Tropiques !

En t'abonnant au club, tu recevras gratuitement la novella Derniers jours avant les pluies, des confidences et des vlogs, des avant-première et des cover reveals, tu participeras à des concours privés et tu auras accès à d'autres exclusivités dans ta boîte électronique ou même postale ! Alors, ça te dit ?

Abonne-toi et à très vite dans ta boîte aux lettres !


* champs requis
Contact
Jo Ann von Haff
Skype @joannkamar
Luanda, Angola