📎 Aujourd'hui ne se termine jamais [NaNoWriMo 2008]

Auto-publication 
Mai 2019

Atramenta • Amazon • 7Switch • Kobo • Bookeen • Fnac • iTunes


Deux jumelles et un même espoir : demain


Que faire lorsque sa vie part à vau-l’eau et que sa meilleure amie, sa jumelle, se trouve de l’autre côté de l’océan ?

« — Tu t’empêches de jurer ? devina Pol.
— Hm, répondit Mike.
— Là, tu peux parler ?
— Tu as raison, clone. Tu enchaînes les conneries.
— Qu’est-ce que je fais ?
— C’est seulement maintenant que tu te poses la question ? »

À Paris, la psychothérapeute Mike cherche à oublier dans son travail un passé encore trop présent. 
À New York, la carrière de danseuse de Pol décolle alors que sa vie privée s’écroule.
Douleurs d'hier et souffrances d'aujourd'hui se mêlent et s'entremêlent. Mike et Pol parviendront-elles à défaire les nœuds et à réparer les cœurs avant qu'aujourd'hui ne les engloutisse complètement ?

💃


Merci à Marie H., qui a lu la version NaNo2008 et qui ne m'a pas détestée à cette occasion.
Merci à Esther C., qui a lu mon roman entre deux réécritures pour me signaler toutes les erreurs concernant la culture juive.
Merci à Vanessa du Frat, ma comparse d'[Espaces Comprises] pour ses conseils précieux.


💃


« J'ai été happée par le récit de ces deux personnages très attachants et la fin du roman arrive un peu trop vite, nous laissant avec un goût de trop peu. »
Chroniques d'Evenusia


« Jo Ann von Haff a un don, un vrai don pour dépeindre des personnages émouvants, justes, marqués par la vie et les épreuves, humains, si humains. »
Chloé Duval


« Sincèrement je vous recommande chaudement de tenter la lecture de cette histoire si vous appréciez tout ce qui est women’s fiction, drame, romance, personnages torturés et liens d’amitié/fraternité profondément présent dans le récit. Car c’est tout ce que regroupe cette histoire et ce mélange est totalement réussi ! »
Laetitia, Yuikio Books



Atramenta • Amazon • 7Switch • Kobo • Bookeen • Fnac • iTunes

Version espagnole Traduction par Sandra Iscan Luengo
Version italienne Traduction par Silvia Chessa
Version portugaise Traduction par Maria Olinda Reis

Atramenta • Amazon • 7Switch • Kobo • Bookeen • Fnac • iTunes




I am waiting for the day
after tomorrow.
But tomorrow never comes
and today never ends.

I wish I could sleep
till the day after tomorrow.
But I can't close my eyes
and I don't have dreams.

I wish I could find my way
to the day after tomorrow.
But I can't read a map
and I have lost my compass.

I wish I could be warm
till the day after tomorrow.
But my sky is dark
and my Sun is missing.

I wish I could be alive
for the day after tomorrow.
But I am so tired
and I have lost my strength.

I am waiting for the day
after tomorrow.
But tomorrow never comes
And today never ends…

© Jo Ann von Haff, décembre 2004
in Till Death Do Us Part


Atramenta • Amazon • 7Switch • Kobo • Bookeen • Fnac • iTunes

— Mike ? appela Karine. 
— Hm ? 
— Tu ressembles à ma mère… 

Mike se figea en faisant attention à ne pas se brûler avec l’huile. 

— Regarde, insista Karine. 

Mike enleva la poêle du feu et essuya ses mains soudain moites sur son pantalon. 

— Montre. 

Elle prit la photo que Karine tendait. À part la chevelure brune, la mère de Karine et Mike n’avaient rien en commun. La première était petite aux yeux clairs, alors que Mike frôlait le mètre quatre-vingt. 

— Je pourrais passer pour ta fille, remarqua Karine. 
— Je dois sûrement paraître plus vieille que je ne le suis vraiment, répondit Mike en lui rendant le cliché. 

Mike détestait les transferts chez ses patients quand ils devenaient trop attachés, presque dépendants. Elle avait raconté des choses à Karine qu’aucun autre protégé n’avait jamais soupçonnées, elles étaient beaucoup trop proches. C’était sa faute, elle aurait dû accepter qu’Aubry choisît quelqu’un d’autre. 
Karine grimaça, rangea la photographie dans son journal et joua avec le reste de son bagel. 

— Tu as raison, murmura l’adolescente. Tu es trop jeune pour être ma mère. 

Mike se retenait de trembler. 
La minuterie retentit. Elle ouvrit le four et ferma les yeux en sentant l’odeur du ragoût de Ruth. Malgré son éloignement volontaire, Mike pouvait toujours compter sur sa mère et sa grand-mère. Comment aurait-elle pu survivre sans sa famille ? 
Elle posa le bigos sur le comptoir. 
L’adolescente renifla. 

— Karine ? s’inquiéta Mike. 
— Ça fait presque deux mois que tu es à la maison… Et bientôt, tu t’en iras. 
— Je partirai quand tu n’auras plus besoin de moi. 
— Comment le savoir ? 
— Je le saurai. 

Karine sanglota. 

— J’aurais préféré que tu sois ma mère. 

L’émotion la menaçait. 

— Ç’aurait été plus facile si j’avais eu ma mère avec moi, chuchota Karine. Il y a des choses que je ne pourrai jamais dire à papa… Il ne comprendrait pas… 

Mike la fit se lever et la serra dans ses bras. 

— Je serai toujours là pour toi, faygele. Toujours.


Atramenta • Amazon • 7Switch • Kobo • Bookeen • Fnac • iTunes


J'ai été happée par le récit de ces deux personnages très attachants que j'ai pris grand plaisir à découvrir, et la fin du roman arrive un peu trop vite, nous laissant avec un goût de trop peu. Chroniques d'Evenusia La plume de Jo Ann, elle ouvre des fenêtres sur des tranches de vie. Par moment, c'est dure, comme la vie peut l'être. Mais ça continue... et j'en redemande ! Merci pour ce beau moment ! Luna Negra Des tranches de vie menées avec brio et une histoire sur la reconstruction des êtres. C'était beau. Belette Pygmée C'est beau, c'est vrai, c'est juste... magnifique. Un chant à deux voix, désespéré, aimant et au final plein d'espoir. De guérison et de renouveau. Gaëlle K. Kempeneers Cela se lit tout seul, je n’ai pas pu le lâcher avant la dernière page. Les émotions sont fortes, elles vous prennent par les tripes et font piquer les yeux. Prose café Pour un livre où il est beaucoup question de ressenti, j'ai trouvé que l'auteur avait mené son histoire d'une main de maître car à aucun moment on a envie de refermer le livre et de passer à autre chose. Youplala Un titre intrigant, un livre passionnant, foncez l'acheter. Les sentiments et la vie peuvent parfois nous réserver de bonnes comme de mauvaises surprises !! Un coin de paradis pour livres Ce livre ne vous laissera pas indifférent et vous marquera à jamais. La Lecturienne Et c'est ça qui est merveilleux dans ce texte, c'est fort et poignant mais rien n'est aux extrêmes, tout est juste ! LaLouisaBlack Um dos primeiros livros que li na vida/da minha irmã foi justamente esta, que ela reescreveu vezes sem conta, e que tenho lido todos os dias um pouco, antes de adormecer ou dentro do carro. (...) Mas sinceramente, quanto mais gosto de um livro, menos o quero terminar. Estou a entrar nessa fase. Jessica von Haff Un petit mot pour vous recommander chaudement "Aujourd'hui ne se termine jamais" un roman de Jo Ann von Haff, qui traite de thèmes difficiles avec une plume juste et délicate. J'ai passé un excellent moment avec cette auteur, qui fait partie de mes valeurs sûres. Célia Flaux Superbe roman Marie-Gaëlle Aubry Jo Ann von Haff a un don, un vrai don pour dépeindre des personnages émouvants, justes, marqués par la vie et les épreuves, humains, si humains. Chloé Duval Ce roman m'a vraiment plu. Il est très émouvant, original, dans les portraits qu'il dresse. Coline Ce roman est officiellement dans mes coups de coeur de l'année. Kira L'alternance entre les histoires des deux soeurs est d'ailleurs superbement bien gérée. Sans même parler de l'écriture, dont je suis toujours aussi fan. Et que d'émotions. Que de justesse. Que de beauté. Dans les blessures comme dans la paix. Amélie Sincèrement je vous recommande chaudement de tenter la lecture de cette histoire si vous appréciez tout ce qui est women’s fiction, drame, romance, personnages torturés et liens d’amitié/fraternité profondément présent dans le récit. Laetitia, Yuikio Books

Découvre le secret le mieux gardé d'Aucelaire

En t'abonnant au club, tu recevras la préquelle d'Au Sorbier des oiseleurs, des confidences et des vlogs, des avant-première et des cover reveals, tu participeras à des concours privés et tu auras accès à d'autres exclusivités dans ta boîte électronique ou même postale ! Alors, ça te dit ?

Abonne-toi et à très vite dans ta boîte aux lettres !


* champs requis
Contact
Jo Ann von Haff
Skype @joannkamar
Luanda, Angola